Conakry : 30 acteurs de la Société civile et du gouvernement outillés sur la responsabilité sociale collaborative

 

Trente acteurs de la Société civile et du gouvernement ont entamé ce mercredi une série de  formation sur la Responsabilité sociale collaborative.

Avec pour thème : « Responsabilité sociale collaborative, une approche sûre pour une société de paix et de développement durable », la démarche vise à renforcer les capacités des participants, des acteurs locaux et certains membres du gouvernement sur la responsabilité sociale collaborative.

L’initiative est de l’ONG Leadership Jeune pour la Paix et le Développement en Afrique (LEJEPAD-Guinée), en partenariat avec OSIWA et la Banque mondiale.

Pendant deux jours (les 4 et 5 juillet), les participants seront outillés sur les concepts de responsabilité sociale collaborative.

Dans son discours de circonstance, le Directeur exécutif de l’ONG ‘’LEJEPAD-Guinée’’ explique le bien fondé de cette formation.

« Vous n’êtes pas sans savoir que l’un des piliers de la démocratie c’est la recevabilité. Mais si elle est menée aussi de façon collaborative c’est mieux, c’est-à-dire que les acteurs de la Société civile collaborent avec les gouvernants dans le cadre de l’amélioration de la gouvernance en global, mais aussi au niveau local, de la gouvernance de nos concitoyens. Il faudrait mieux que les deux entités puissent collaborer pour le bien des citoyens », soutient Bangaly Minatagbè Camara.

Pour la Formatrice, « la recevabilité sociale est un projet suisse qui tend à promouvoir, à la collaboration entre les acteurs étatiques, les organisations de la Société civile, ainsi que les citoyens. L’idée est de travailler ensemble en collaboration sur l’amélioration des services.»

Pendant deux jours, explique Mme Maria Cavatore, experte à la Banque mondiale. «Nous allons donc discuter de la recevabilité sociale collaborative et de la prévention des conflits et de processus de paix.  L’idée de cet atelier est de promouvoir un cadre théorique et de discuter des nombreuses et riches expériences qui existent en Guinée »

S’exprimant au nom du gouvernement, le ministre de l’Unité nationale et de la Citoyenneté, a pour sa part indiqué que «  Cet atelier de renforcement de capacités des représentants des institutions publiques, des acteurs locaux et des acteurs de la société civile, sera une bonne opportunité de rappeler aux uns et aux autres leurs responsabilités et de mieux les armer pour y faire face avec efficacité et rigueur. »

Selon Kalifa Gassama Diaby, «  la responsabilité qui engage chacun de nous dans les mots prononcés et dans les actes posés, en privé, mais aussi publiquement. C’est aussi celle qui doit structurer nos rapports d’engagement. »

S’adressant aux participants, le Chef du département de l’Unité nationale et de la Citoyenneté a indiqué que cet atelier qui réunit durant deux journées une trentaine de personnes venant aussi bien des ministères, que de la société civile et des médias devrait vous donner quelques pistes de réflexion pour leur travail à venir, c’est-à-dire, la Responsabilité Sociale Collaborative.

A noter que la clôture de cet atelier de deux jours est prévue ce jeudi à Conakry.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.