Conakry : Un incendie ravage une maison de 5 chambres et salon mais sans faire de mort

Un incendie s’est produit ce mardi 29 août à Sonfonia-gare, secteur Afia 2, dans la commune de Ratoma. C’est une maison de cinq chambres et salon a pris feu. Aucune perte en vie humaine n’a été enregistrée. Mais tout le contenu est parti en fumée. Sur l’origine du feu, tous les témoignages recueillis sur les lieux font cas d’un court-circuit.

Tôles et murs noircis et fissurés, chambres vides voilà les traces que les flammes ont laissées. « Le matin, j’ai dit aux enfants d’aller à l’école. Après quelques travaux de ménage, je suis venue dans le but de fermer la maison et aller saluer quelqu’un. Soudain, je constate qu’il y a du feu à l’intérieur de la chambre où j’avais l’essentiel de mes biens. Tout a été consumé », témoigne Fatoumata CISSE, mère de la famille sinistrée

Elhadj Moullé DIALLO, chargé des questions d’électricité de la zone a salué la promptitude des agents locaux de EDG : « J’étais loin d’ici quand l’incendie s’est déclaré. Dès qu’ils m’ont informé, j’ai appelé M. KOUROUMA  d’EDG. Celui-ci a aussitôt dépêché une équipe qui est venue couper le courant à partir du poteau. Ce qui a permis aux secouristes d’accéder à la maison, maitriser le feu. Nous sommes donc satisfait de EDG pour sa promptitude » a-t-il souligné.

Le chef du secteur, Mamoudou KANTE lance un appel à l’aide humanitaire en faveur de la famille sinistrée : « Nous remercions Dieu du fait que l’incendie ne se soit pas produit la nuit. Il n y a pas eu de mort mais des biens sont détruits. Rien n’est sorti de la maison. Même les mûrs sont endommagés. Nous remercions les visiteurs et demandons aux bonnes volontés ainsi qu’aux autorités de venir en aide à ces victimes pour réparer la maison car pour l’heure elles sont sans abris».

Selon les informations recueillies sur place, c’est le retour brusque du courant électrique qui a occasionné le court-circuit.

 Oumar Rafiou DIALLO, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.