Conakry : Les premières pluies commencent à faire des victimes

Des fortes pluies se sont abattues à Conakry dans la nuit du mercredi à jeudi, causant de perte en vie humaine et des dégâts matériels importants.

Selon la radio nationale, une femme de 27 ans a trouvé la mort par noyade dans la nuit du mercredi à jeudi, au quartier Cobayah dans la Commune de Ratoma, suite à une forte précipitation. Le corps de Mamadou Adama Diallo, la victime, aurait été retrouvé tôt jeudi matin à Cobayah.

Interrogé sur les circonstances de son décès, une voisine explique : « C’est aux environs de 4 heures qu’elle a ouverte la porte, suite à l’inondation. Du coup, elle a été emportée par l’eau, parce qu’il y avait une forte précipitation et le fossé était remplit d’eau. Malgré mes cris, personne n’est sortie pour tenter de la sauver. », déplore Aissatou Diallo, une voisine.

D’après le témoignage des riverains, les travaux de construction d’un fossé sceptique seraient à l’origine de l’inondation qui a coûté la vie à cette pauvre dame, qui laisse derrière elle des enfants et dont le mari, d’après nos informations, serait en ce moment à Dinguiraye.

A noter que ces premières pluies ont également causé des dégâts matériels importants, notamment sur les certaines voies routières de la capitale, entrainant par endroit, des embouteillages terribles.

Cette situation alarmante trouve son origine dans la construction anarchique des maisons d’habitation et des routes, parfois sans fossé et loin des normes requises. Il convient de noter également que la présence des ordures, jetées dans les rues de Conakry est l’une des causes de ces inondations.

Abdoul Wahab Barry, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.