Concours de beauté : Siaka Barry déplore des « Failles regrettables »

Des images de concours de beauté organisées à Conakry mais jugées obscènes sur les réseaux sociaux ont provoqué le courroux du gouvernement, à travers le ministère de la Culture.

A travers un communiqué lu sur les ondes des médias d’Etat, le concours de beauté est interdit sur tout le territoire national, à cause « des failles regrettables » constatées au cours de la dernière élection Miss, organisé par le Comité miss Guinée (COMIGUI). Siaka Barry dénonce le manque de  code d’éthique, de cahier de charges des structures d’organisation. Le département menace le retrait de la licence et brandit une poursuite judiciaire. Le Premier ministre était pourtant sur les lieux lorsque ces miss se déhanchaient en bikini sur le podium. Cette interdiction qui a dû gêner les autorités a précipité la prise de décision de Siaka Barry.

En mettant hors-jeu le COMIGUI déjà à l’étroit le département a trouvé opportun d’interdire. Au niveau des parents de ces miss et dauphines, ça risque de jaser. Question quand même : pourquoi on n’a pas anticipé avant que le COMIGUI n’en arrive là.

 

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.