Condé attendu ce soir à Conakry : une grande mobilisation annoncée !

Il était parti au moment où l’opposition menaçait de descendre dans les rues. Il a laissé de consignes fermes : mâter les marcheurs et assigner les opposants pour les rendre moins efficaces. La leçon a été bien apprise. Ce qui fut fait jeudi au domicile de Dalein où Bafoe a menacé de déposer le chef de file de l’opposition si celui-ci se hasardait à forcer le périmètre sécuritaire.

 Conakry a été malgré tout perturbé complètement par endroit. Même l’autoroute traditionnellement peu portée sur les manifestations a tenté de faire sauter le verrou, par des barricades, des pneus brûlés et… de l’huile de moteur sur l’asphalte. Vraiment inédit pour être tu. Le parti au pouvoir se prépare. Les militants vont dans tous les sens. « A partir de 14 heures, il y aura plus de travail à Conakry. On ira accueillir notre président », lâche un faiseur de roi, un peu zélé. Il risque d’y avoir amalgame. Le RPG, l’union mandingue, etc. font monter la pression. Alpha est attendu. C’est sûr que cet après midi, les militants vont tenter de faire une démonstration – par achat de conscience.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.