Condé-Issoufou : le droit d’aînesse l’emportera-t-il ?

Il y a désormais un troisième larron pour briguer la présidence en exercice de l’Union africaine. Il n’est des pas de l’Afrique francophone – le président ghanéen – mais, il constitue à lui seul un atout majeur pour succéder à Idriss Déby.

Cette embuscade de John Dramani Mahama devrait rapprocher les deux autres présidents candidats : Alpha Condé et Mahamadou Issoufou. Ils ont quelque chose en commun : l’International socialiste et autres. Ce qui fait dire à certains que cette élection par consensus pourrait bien connaître le droit d’aînesse entre les deux hommes. Issoufou serait prêt à favoriser cette valeur africaine pour aider le septuagénaire très avancé à mieux revendiquer son fameux ‘’Guinea is back’’ dans le giron des Nations et des organisations sous régionales et panafricaines.

De toute évidence, l’arrivée du troisième larron ghanéen risque de perturber les ambitions d’Alpha Condé. Mais, en diplomatie, sait-on jamais !

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.