Condé solidaire aux Burkinabè et Léonais : Des Guinéens relégués !

Sa marque de solidarité agissante – peut-être en sa qualité de président de l’UA ou autres – a fait jaser plus d’un Guinéen. En effet, Alpha Condé est allé au Burkina et en Sierra Leone pour remonter le morale à ces deux pays, au moment même où la Guinée enterrait ses morts suite à un drame d’un accident de la circulation à Kindia.

Face à la tragédie qui a frappé le Burkina Faso le 13 août dernier au cours d’un attentat terroriste qui a fait au moins 18 morts et plusieurs blessés, le Président de la République de Guinée, Président en exercice de l’Union Africaine, le Professeur Alpha Condé, s’est rendu dans la capitale burkinabé ce jeudi 17 août 2017 pour apporter son soutien, sa solidarité, ceux du peuple de Guinée et du continent au pays des hommes intègres. Derrière ce bout de communiqué de la Présidence de la République cache un réel mépris d’Alpha Condé pour sa population.

Cette attitude du président guinéen a été vraiment une amère pilule à faire avaler. Même aux alliés. En effet, l’UNR de Boubacar Barry, à travers Patrice Camara a tenté de déculpabiliser Alpha Condé. Pour lui, Alpha Condé est allé en Sierra Leone et au Burkina c’est dans le cadre « d’une solidarité agissante » reconnue aux Africains. Au niveau national argumente-t-il, c’est le gouvernement qui devrait se bouger et s’occuper du drame de Kindia. Patrice Camara peine quand même à convaincre…

Jeanne Fofana, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.