Confiné, Sydia se lâche : « Nous allons donner des mots d’ordre… »

Le président de l’UFR n’en démord pas. Assigné à résidence, Sydia Touré se lâche et félicite ses militants déjà massivement mobilisés. « Je suis très heureux de vous voir très nombreux, mais l’objectif ce n’était pas de venir me garder. L’objectif aujourd’hui était de faire en sorte que le mouvement que nous avons lancé réussisse.  Et  cet objectif  est atteint  grâce à vous.  Aujourd’hui,  la ville est paralysée et ce n’est pas la première fois.  Nous avons constaté que les mots d’ordre qui sont lancés sont respectés. Vous avez  montrez que vous pouvez quelques chose à Conakry ici », a notamment déclaré l’ancien Premier ministre.

 Il rappelle que les marches continueront « tant que les rangs des élections ne sont pas changés, tant que nous n’avons pas enlevé les délégations spéciales illégales, nous allons donner des mots d’ordre pour manifester ». Il a quand même invité à ses militants de ne pas s’attaquer « aux pauvres  jeunes soldats. Laissez les tranquille dans leurs camionnettes. Nous allons donner des mots  d’ordre… » Après tout, « Ce que nous demandons, c’est la démocratie à la base. »

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.