Congrès au SLECG : « Nous mettons en garde le ministre du Travail », prévient Aboubacar Soumah

Invité de l’émission les ‘’Grandes Gueles’’ chez nos confrères  d’Espace fm, le secrétaire général du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG), a prévenu le gouvernement ce mercredi, sur la tenue d’un éventuel Congrès au SLECG.

Aboubacar Soumah va jusqu’à menancer de déclencher une grève sur toute l’étendue du territoire national :

« Si toutefois ce gouvernement  est en train de financer cette partie là pour un éventuel congrès du SLECG, il est libre de le faire, mais avec une autre appellation. En tout cas pas le SLECG. Si jamais le gouvernement soutient ces dissidents là, ou ceux qui ont perdu le congrès la dernière fois, nous allons déclencher immédiatement une grève générale sur toute l’étendue du territoire national, notamment dans le secteur de l’éducation. », a-t-il prévenu.

Si jamais le gouvernement soutient ces dissidents là, prévient  le secrétaire général du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG), « Nous demanderons le départ du ministre du travail, Damantang Camara. Car tant qu’il sera ministre, la grève va continuer ».

Ce nouveau bras de fer intervient à un moment où l’USTG, la centrale syndicale où affiliée le SLECG, prépare le renouvellement de ses instances.

S’achemine-t-on vers une nouvelle crise syndicale ?

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.