Congrès de l’UPG : Alfred Mathos succède à feu Jean Marie Doré

Après deux jours de débats, le Congrès de l’Union du Progrès de la Guinée (UPG) du feu Jean Marie Doré a pris fin samedi à Conakry.

La fin des travaux a été marquée par l’élection d’un nouveau président du parti qui succède à Jean Marie Doré, décédé le 29 janvier 2016 à Conakry.

Désormais, c’est Me Jean Alfred Mathos, jusque-là, Directeur général adjoint de l’audit et du contrôle à la Présidence de la République, qui va assurer la présidence du parti de l’ancien Premier ministre. N’ayant pas d’adversaires déclarés, il a été élu à l’unanimité par les congressistes sous les acclamations.

Le nouveau président de l’UPG devrait s’atteler à la refonte de cette formation politique qui s’est toujours réclamée être un parti ‘’centriste’’ dans le débat politique guinéen, alors que le centre n’est pas prévu dans la Constitution guinéenne.

Dans cette lourde responsabilité, Me Mathos devrait être épaulé par une équipe constituée de trois vice-présidents, à savoir, le député Sinata Christian Touré, Fatoumata Diaraye Diallo jusque-là inspectrice du parti à Boké et de Mohamed Sacko, inspecteur régional en Haute Guinée et quatre Conseillers politiques.

Mariam Diallo, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.