Contéïsme : une panacée pour un retour aux affaires ?

L’ombre de Lansana Conté plane encore sur la Guinée. Son mode de gouvernance et sa façon de rassembler inspirent certains vestiges du quart de siècle de règne du président-paysan. Une doctrine sort des entrailles : le conteisme. Les acteurs de cette renaissance ont pour noms Mamadou Sylla, Cellou Dalein Diallo, Fodé Bangoura, etc. Si les deux premiers se sont déjà alliés, le troisième est resté pour l’instant sans alliance.

Sylla et Diallo veulent faire renaître Lansana Conté. Déjà, de l’avis du président de l’UDG, il est question de tendre la main à d’autres fidèles du défunt président « pour qu’on fasse comme les Houphouëtistes en Côte d’Ivoire. Il faut qu’on se donne la main, on prend le pouvoir et on se le partage. C’est comme ça Alhassane Ouattara s’est mis d’accord avec Bédié. Moi et Cellou on s’est dit que lors de la présidentielle on verra si on pourrait présenter un candidat unique. C’est donc le bon moment de dire aux autres de venir avec nous et de se donner la main. Ce n’est pas une fusion de nos partis, mais de s’unir pour constituer une force et prendre le pouvoir. »

Mamadou Sylla veut même débaucher des militants du RPG : « On demande tout le monde, même ceux qui sont avec le régime actuel, de nous rejoindre. On ne va pas leur dire quand même de démissionner de là où ils sont, mais il faut qu’ils sachent que c’est l’avenir qui est important. Dans 3 ans, je pense que c’est un Contéïste qui va prendre le pouvoir. »

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.