Convention du RPG : la mise à nu d’un parti décadent !

« Alpha a fait sa convention en catimini sur 3 jours. Elle n’a été presqu’animée que par les membres du Gouvernement, tous militants de la 25ème heure. Où est donc passé le RPG? C’est vrai qu’il a fort à faire dans son ex fief qui en a assez de 10 ans de fausses promesses. »

Sydia Touré sait de quoi il parle. Pour ceux qui connaissent la rigidité des caciques du RPG, on se rend compte carrément que le parti présidentiel est comme un bateau ivre qui prend l’eau de partout. Des seconds couteaux parlent au nom de tous. Des petits partis dits alliés claironnent. Il va de soi pour mieux mériter de rester dans les arcanes. Les seconds couteaux se sont ces ministres, notamment Mouctar Diallo et Aboubacar Diallo. Ils font du bruit plus que les autres. Car, être ministre sous Alpha Condé est juste synonyme d’enrichissement illicite, de promesses farfelues, de compromission, de complicité de complots. Mais surtout de déni et de mépris. C’est le substrat même du régime.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.