Coronavirus/Kankan: Le port des bavettes, une mesure qui redevient peu à peu d’actualité!


Comme annoncé dans un de nos précédents articles, l’augmentation de l’amende de 30 000FG à 50 000FG pour le non port de la bavette, a pris effet ce lundi 24 août 2020 sur l’ensemble du territoire national. 
Dans la commune urbaine de Kankan, une ville dans la quelle la population avait foulé au sol toutes les mesures barrières notamment le port des bavettes, commencent peu à peu à se munir chacun de bavette, au risque d’être interpelé par les agents de sécurité et payé la contravention de 50 000FG désormais au lieu de 30 000FG auparavant.
Ce citoyen rencontré en plein centre ville, pense que les citoyens doivent se ressaisir et porter les bavettes, Lonceny Cherif :  « on constate que les gens ne portent plus les bavettes dans la ville et pourtant on en a pas fini avec la pandémie surtout avec l’augmentation des cas de contamination dans la région de Kankan. Il faut que les gens se ressaisissent, qu’ils portent les bavettes pour qu’on en finisse si non ce n’est pas possible » a-t-il dit. 
Du même point de vue que son prédécesseur, Saidou Sangaré, pense tout de même que cette hausse de la contravention est nuisible pour la population: « Ce que le président de la république  a dit, c’est clair et net, puisque tout ce qu’il fait c’est pour nous la population, mais à travers l’état du pays  actuellement s’il dit que les gens qui ne porteront pas les bavettes devraient payer 50 000F ça ne sera pas bon pour la population »  a-t-il laissé entendre.
Rencontré aux alentour de l’université de Kankan, Ousmane Kouyaté, citoyen muni de bavette, appelle tout un chacun au respect de la décision présidentielle: « La personne qui refusera de porter la bavette, s’acquittera de l’amende parce personne n’est au dessus de la loi donc, chers frères je vous invite à respecter la décision du président » a-t-il martelé.
Il faut noter qu’à ce jour, la commune urbaine de Kankan compte 30 cas confirmés de corona virus, dont 2 cas de décès, 15 guéris et 5 personnes hospitalisés .    
Ahmed Sékou Nabé, correspondant de Kababachir.com à Kankan

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.