Côte d’Ivoire: Gbagbo et Blé Goudé « peuvent désormais commencer à ranger leurs affaires »

Pendant que les avocats de Laurent Gbagbo massacraient les arguments du bureau du procureur pour étayer ses accusations contre leur client, à l’audience de jeudi, devant statuer sur une probable libération provisoire de ce dernier, un de leur confrère, l’avocat de l’ex-première dame, Simone Gbagbo, Me Ange Rodrigue Dadje, jubilait sur les réseaux sociaux et annonçait la sortie imminente de l’ancien président.

Sur sa page facebook, l’avocat de Simone Gbagbo a posté un commentaire plein d’espoir pour tous les nombreux sympathisants de l’ancien président Laurent Gbagbo. « La libération provisoire du président Laurent Gbagbo et de son fils Ble Goudé est aujourd’hui devenue quasi-acquise, sauf revirement exceptionnel de dernière minute », a-t-il écrit jeudi. Poursuivant, il assure que « nos deux célèbres leaders peuvent désormais commencer à ranger leurs affaires et s’apprêter à dire au revoir à leurs codétenus ».

Toutefois, en tant qu’homme de droit, l’avocat reste prudent quant à la possibilité pour Gbagbo et Blé Goudé de ne pas pouvoir rentrer chez eux en Côte d’Ivoire s’ils étaient libérés provisoirement. « Il est certes vrai que cette liberté provisoire si elle est prononcée, comportera des conditions et restrictions (notamment la possibilité de ne pas revenir en Côte d’Ivoire pour l’instant) mais comme le disait la première dame Simone Ehivet Gbagbo : « On est toujours heureux de recouvrer sa liberté »», a souligné celui qui, depuis dix ans, défend les caciques de l’ancien régime ivoirien.

www.benintv.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.