Côte d’Ivoire : Soutien allemand en matière d’énergies renouvelables


La Côte d’Ivoire ambitionne de devenir un « hub énergétique » de la région de l’Afrique de l’Ouest, à l’horizon 2030.

Tunis (dpa) – La Côte d’Ivoire et l’Allemagne ont conclu, le 20 février 2020, un accord visant à permettre à ce pays de l’Afrique de l’Ouest de doubler, d’ici 2030, sa production d’énergies renouvelables. En vertu de cet accord, la Banque allemande de développement (KFW), bras financier de l’Etat allemand, va financer à hauteur de 6,5 millions de dollars, une augmentation de la participation de la Côte d’Ivoire au capital de « l’Agence pour l’assurance du commerce en Afrique » (ACA), dont l’une de ses missions est d’attirer des investissements en énergies renouvelables.

L’ACA est une institution panafricaine qui propose des solutions de risques politiques aux sociétés, investisseurs et prêteurs intéressés à faire du commerce en Afrique, selon son site web. Le financement allemand attirera non seulement davantage d’investissements dans le pays, mais contribuera également à l’atteinte des objectifs du gouvernement ivoirien en matière de protection du climat, a estimé le ministre ivoirien du pétrole et de l’énergie, Abdourahmane Cissé, cité par des médias.

En 2019, la production de la Côte d’Ivoire en électricité a atteint 2.229 mégawatts et devrait doubler, d’ici 2030, a-t-on indiqué. La fourniture d’électricité est actuellement largement assurée par l’énergie thermique et les barrages hydro-électriques, a-t-on fait observer. La Côte d’Ivoire ambitionne de devenir un « hub énergétique » de la sous-région à l’horizon 2030, avec un mix énergétique de 42 pour cent d’énergies renouvelables, a-t-on relevé.

Source: https://www.dpa-news.de

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.