Coupe de la CAF : Le Horoya s’est heurté à un mur

A la recherche des trois points pour s’ouvrir les portes des quarts de finale de la C2, les « rouge et blanc » du HAC ont été contraints au nul (0-0) samedi face à un SuperSport ultra défensif.

Le stade du 28 septembre était bien moins rempli qu’espéré, sans doute à cause de la forte pluie qui s’est abattue  sur la capitale guinéenne. Le match a débuté sur les chapeaux de roues et les hôtes sud-africains hyper motivés ont vite annoncé la couleur, décidés à ne pas laisser un pouce de terrain au Horoya AC. C’est pourquoi ils débutèrent en jouant très haut et en développant un jeu cohérent. Le HAC, poussé jusque dans son camp, petit à petit réagir sur une très bonne combinaison de son milieu compact, mais finalement Ocansey MANDELA fut sifflé en position irrégulière.

Après ce premier quart d’heure, les visiteurs sont restés dans leur propre camp, de sorte que le HAC, très serein, allait les agresser, à nouveau par Ocansey  MANDELA (20e) puis Baffour SEBE (21e), mais ces actions  n’ont pas vraiment tout inquiété le SSU. Pour cette première  période, on vit donc peu de choses intéressantes, malgré une légère domination du HAC.

Au retour des vestiaires, le coach ZVUNKA voulant remporter cette rencontre, lançait Brefo MENSAH à la place de Dramane NIKIEMA, et Yacouba MANDO pour Daouda CAMARA. Avec ces changements le HAC retrouvait ses automatismes habituels et aurait même pu scorer sur une action combinée entre Brefo MENSAH et MANDELA mais le portier Hayden RONDWEN sauvait son camp. Les deux formations ont ensuite bien fait circuler le ballon sans pour autant créer un véritable danger. Ce n’est qu’à la 79e minute que le HAC va obtenir la plus belle  opportunité  par le couple BREFO-MANDELA qui bute sur le phénoménal gardien sud-africain. Le public du stade va croire au salut lorsque MANDELA se fait faucher dans la surface (84e). L’arbitre égyptien Mahmoud Ahmad Mohamed BASSIOUNY siffle un penalty avant de se raviser sur avis de son assistant Ahmed Hossam ELDIN.

La formation de Pretoria va finalement rester dans son propre camp comme elle l’a fait depuis le début pour obtenir le nul recherché tout au long de cette rencontre.

Avec ce résultat (0-0), le Horoya AC reste toujours premier de sa poule avec 9 points, avant  son déplacement chez le TP Mazembe  lors de la sixième et dernière journée. Mais ce dernier peut le rejoindre en tête s’il s’impose au Gabon ce dimanche.

Alexis Lamah, Kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.