Coupe de la CAF : Fin de parcours pour Horoya AC

C’est terminé. L’aventure du Horoya AC en Coupe de la Confédération 2020 a pris fin en demi-finale, ce mardi à Casablanca. Le rêve s’est écroulé en trois petites minutes, le temps pour le Pyramids FC de marquer par deux fois, par son remplaçant HASSAN puis par son capitaine EL SAID alors qu’on jouait le dernier quart d’heure du temps règlementaire. Mais le champion de Guinée était trop handicapé pour prétendre à mieux.

En première mi-temps, les « rouges » ont passé la plus grande partie du temps à défendre même s’ils ont eu la première opportunité à la 21e minute. Sur une passe de Abou Mangue Daouda CAMARA s’infiltrait dans un petit espace avant de servir Morlaye SYLLA , malheureusement surpris par la sortie du portier SOLIMAN.

Dominateurs mais pas souverains, les Egyptiens iront inquiéter le Horoya AC sur une très bonne combinaison en battant Moussa CAMARA, mais Mohamed Lamine FOFANA écarte le ballon sur la ligne de but. 0-0 à la pause.

En seconde période, sous la pluie et le vent, la partie montait en intensité et le HAC se montrait un peu plus inspiré qu’en première mi-temps. Hélas, des fautes techniques énormes dans la construction du jeu l’empêchait de se montrer efficace. On abordait le dernier quart d’heure lorsque HASSAN, qui venait d’entrer en jeu, était oublié côté droit et cadrait son ballon : 1-0 (73e). Et moins de trois minutes plus tard, le capitaine Abdallah EL SAID délivrait un ballon superbement enroulé en pleine lucarne : 2-0.

Le Horoya, par son courage, méritait de sauver l’honneur et Alseny CAMARA pensait l’avoir réussi en transperçant la défense des bleus (85e). Mais le but était invalidé pour hors-jeu après consultation de la VAR.

Privé de plusieurs joueurs atteints du coronavirus et alignant certains éléments insuffisamment rétablis de leurs blessures, le HOROYA AC, par ailleurs très fébrile, était trop handicapé pour défendre ses chances d’aller en finale…

Après la défaite de son équipe lors de la deuxième demi-finale de la C2, le président Soufiane SOUARE a pris la parole à chaud pour donner ses premières impressions sur cette élimination. Extraits :

« Au vu de la physionomie du match et de la préparation, sachant tout ce qui s’est passé autour, c’est une grande déception. Mais je tiens à féliciter l’entraîneur, également l’ensemble de l’effectif pour la prestation qu’ils ont su produire malgré le fait d’avoir été diminués. Comme vous le savez, beaucoup de nos joueurs ont été infectés par cette pandémie.

C’était compliqué. Même pour le coach, faire son classement était difficile. Mais au-delà de tout ça, je suis fier de notre comportement, bien que l’objectif était de passer ce cap.  Cette défaite nous sert encore à renforcer notre expérience. Nous nous servons de ces échecs pour pouvoir grandir.

Nous rentrons vite à Conakry pour nous  préparer puisque bientôt ce sera la C1. Vous avez vu la hargne du coach Lamine NDIAYE jusqu’à la fin du match. D’ailleurs avec nous, c’est sa première défaite en campagne africaine », regrette-il sur le site officiel du Club des rouges blances.

Ibrahima Sory Camara

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.