Cour constitutionnelle : Trois conseillers prêtent serment à l’absence de Keléfa Sall

Trois nouveaux conseillers de la Cour Constitutionnelle, ont été installés dans leur fonctions  ce samedi 14 juillet  2018, en l’absence du Président de cette institution Républicaine, M. Kéléfa Sall.

Il s’agit de M. Ansoumane Sakho, Gomou Fatoumata Morgane de l’Institution Nationale Indépendante des Droits de l’Homme (INIDH) et Me Mamadou Mountagha Bah de l’ordre national des avocats de Guinée.

La cérémonie de prestation de serment s’est déroulée au Palais Sékhoutouréya, en présence du Chef de l’Etat, Pr Alpha Condé et du président de l’Assemblée nationale, Honorable Kory Koundiano.

S’exprimant au cours de la cérémonie, le Président Alpha Condé exhorte  ces nouveaux conseillers à l’impartialité :

« Je vous exhorte à faire preuve de dévouement, de rigueur et de loyauté au peuple de Guinée au nom duquel vous exercez votre fonction et aussi à beaucoup plus de probité et d’impartialité à l’égard des justiciables. », a indiqué le locataire du palais Sékhoutouréya.

Sur les raisons de l’absence de Kéléfa Sall, le Président de la Cour Constitutionnelle guinéenne, connu pour son franc-parler,  aurait été informé par voie de presse. C’est pourquoi, M. Kéléfa Sall qui ne voudrait pas non plus cautionner la violation des textes de lois en la matière, aurait préféré, d’après notre source, de briller par son absence à la cérémonie de prestation de serment.

Il reste à voir quelle va être la conséquence politico-juridique cette prestation de serment.

Ibrahima Sory Camara, www.kababachir.com

  1. bateka dit

    Avec Alpha Conde la caporalisation des institutions continue
    Ce Prof président de surcroit prof de droit ne supporte aucune autre institution qui ne soit pas sous son contrôle.
    Tous ceux qui connaissent Alpha Conde savent qu’il ne supporte aucun esprit indépendant.
    Il ne s’entoure que des bénis oui oui.
    Voila pourquoi il ne laisse passer aucune occasion d’humilier ou marginaliser Keléfa Sall, depuis ce dernier lui a interpelé de respecter son serment de respecter la constitution guinéenne.
    Sacré Alpha
    L’histoire te jugera

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.