Cour d’Appel de Conakry : Abdourahmane Sano et Cie libérés


Après un mois de détention à la Maison centrale de Conakry, les leaders du FNDC viennent d’être libérés. Condamnés récemment par le TPI de Kaloum à des lourdes peines  allant de 6 mois à un an de prison ferme, Abdourahamane Sano, Ibrahima Diallo, Sékou Koundouno, Alpha Soumah ( Bill de Sam), Baïlo Barry Badra Koné, Elie Kamano, Ibrahima Keita, Abdoulaye Sylla et Abdoulaye Bangoura ont été libérés par la Cour d’appel de Conakry, suite à un appel interjeté par le collectif des avocats des prévenus.

Ils avaient été arrêtés à la veuille et pendant la première manifestation du FNDC contre le tripatouillage de la Constitution pendant qu’aucun promoteur de 3ème mandat n’a été inquiété par les autorités judiciaires.  Une justice à deux vitesse mais qui a fini par trancher en donnant raison aux avocats de la défense.

D’ailleurs, au cours de l’audience de ce jeudi, le Procureur de la République près de la Cour d’Appel de Conakry, avait déclaré dans la matinée n’est pas être opposé à la libération de ces différents prévenus.

Tout chose qui ouvrait la voie à la libération d’Abdourahmane Sano et Cie, qui devront rejoindre leurs familles respectives dès ce jeudi soir.

Alfred Bangoura, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.