Course au CNT : Yamoussa Sidibé et Asmaou Barry vont représenter la presse

A l’issue d’une élection qui a été supervisée par un Huissier, Yamoussa Sidibé, ancien Directeur général de la RTG, et Asmaou Barry, Présidente de l’APAC-Guinée, ont été choisi par leurs pairs, pour représenter la presse guinéenne au sein du Conseil National de la Transition.

Devant six candidats venus des différentes organisations de presse, les deux ont été élus devant un Huissier de Justice qui a acté cette opération de vote.

Après ce choix, les deux représentants de la presse se sont exprimés en ces termes :

Asmaou Barry Président de l’APAC-Guinée :  « Vouloir faire de la parité un principe au sein de presse, mérite d’être salué par tous. J’espère pouvoir relever le défi et mériter la confiance qui a été placée en moi en ce jour, en me désignant représentante de la presse au sein du prochain CNT. Je ne capitalise que 11 ans d’expérience dans le métier de journaliste, mais j’estime que ces 11 ans sont suffisants pour que je puisse mesurer l’enjeu de ce qui m’attend ; tous les défis et toutes les contraintes qui se posent aujourd’hui à la presse guinéenne. Puisqu’il s’agit de refonder l’Etat, la presse ne devrait pas rester en marge de cela. Il doit y avoir des réformes au sein de la presse aussi, tant au niveau institutionnel qu’au niveau de la pratique même du métier de journaliste ».

De son côté, Yamoussa Sidibé compte s’investir pour prendre des bonnes décisions afin que la Guinée soit sous les feux des projecteurs :

« Au CNT où vous m’envoyez, je m’appliquerai à faire en sorte que nous soyons présents, que le journaliste de Guinée soit présent, qu’il soit présent dans cet objectif de refondation de l’Etat guinéen. Que le journaliste guinéen soit là pour travailler à assouvir les attentes de la population guinéenne. Parce que, une fois conseiller au CNT, je ne serai pas que journaliste, je serai aussi au service de la nation. Je m’appliquerai à apporter quelque chose à la nation guinéenne, en prenant de bonnes décisions pour faire en sorte que la Guinée soit sous les feux des projecteurs », a-t-il promis.

Ibrahima Sory Camara, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.