COVID-19-Non Respect des mesures de barrières : Le Maire de Labé menace de sévir

Quelques semaines après la réouverture des lieux de cultes à Labé et dans plusieurs préfectures de la Guinée, les populations ont tendance à abandonner les mesures de barrières édictées par les autorités sanitaires.

A Labé, cette situation inquiète la Mairie qui prévient que l’état d’urgence sanitaire n’est pas encore levé.

Selon Mamadou Aliou Laly Diallo, l’état d’urgence reste en vigueur malgré la réouverture des lieux de cultes : « C’est un constat que nous avons fait, depuis la réouverture des Mosquées les gens croient que l’état d’urgence est levé, alors que  c’est seulement les mosquées. Mais les cérémonies de mariage, les baptêmes, les cortèges, les réceptions et autres, la mairie avait interdit et nous continuons, l’interdiction reste et demeure », soutient-il.

Face à l’entêtement des certains citoyens, le  Chef de l’exécutif communal menace de sévir et prévient l’état d’urgence sanitaire reste en vigueur jusqu’à nouvel ordre :

 « Nous interdisons les attroupements, nous interdisons les cortèges et les réceptions. Nous allons utiliser beaucoup de canaux, la sensibilisation mais nous allons aussi utiliser les forces de défense et de sécurité parce que des parfois, les gens s’entêtent. C’est des dispositions que nous allons prendre vraiment pour protéger les citoyens de Labé ».

A date, la Guinée compte 6 141 cas confirmés de COVID-19, parmi lesquels 4 862 sont sortis guéris, avec 1 2 42 hospitalisés et 37 décès liés à la pandémie.

De Labé Souleymane Camara pour www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.