Covid-19 : Pfizer annonce que son vaccin est «efficace à 90 %», selon des résultats préliminaires

Le laboratoire américain, associé à l’allemand Biontech, se base sur la première analyse intermédiaire de l’essai de phase 3, la dernière avant une demande d’homologation.

Un espoir. Alors que la pandémie continue de faire des ravages un peu partout dans le monde, et notamment en Europe, le vaccin contre le Covid-19 développé par Pfizer et Biontech est « efficace à 90 % », affirment les deux laboratoires ce lundi. Ils se basent sur la première analyse intermédiaire de leur essai de phase 3, la dernière avant une demande d’homologation.

Cette « efficacité vaccinale » a été mesurée en comparant le nombre de participants infectés par le nouveau coronavirus dans le groupe qui a reçu le vaccin et dans celui sous placebo, « sept jours après la deuxième dose » et 28 jours après la première, ont-ils expliqué dans un communiqué conjoint.

Covid-19 : Pfizer annonce que son vaccin est «efficace à 90 %», selon des résultats préliminaires

« Plus de huit mois après le début de la pire pandémie en plus d’un siècle, nous pensons que cette étape représente un pas en avant significatif pour le monde dans notre bataille contre le Covid-19 », a déclaré le président-directeur général de Pfizer, Albert Bourla, dans un communiqué. « Le premier ensemble de résultats de notre essai de vaccin Covid-19 de phase 3 fournit la preuve initiale de la capacité de notre vaccin à prévenir le Covid-19 », ajoute-t-il.

Demande aux autorités de santé américaine à la fin du mois

Fin octobre, Albert Bourla avait affirmé qu’il comptait toujours demander une homologation de son vaccin aux autorités de santé américaine d’ici fin novembre. Si l’organisme fédéral donne son feu vert et sur la base de projections, les Pfizer et Biontech ont déclaré qu’ils prévoyaient de fournir jusqu’à 50 millions de doses de vaccins dans le monde en 2020 et jusqu’à 1,3 milliard de doses en 2021.

Pfizer est, avec Moderna, en pole position pour obtenir un feu vert de la FDA. Astrazeneca, en partenariat avec l’université britannique d’Oxford, ainsi que Johnson & Johnson, ont aussi engagé des essais de phase 3 aux Etats-Unis.

Dans la foulée des annonces de Pfizer, les Bourses européennes se sont envolées à la mi-journée. Paris prenait ainsi momentanément plus de 5 %, Francfort et Milan. Londres était en hausse de 3,29 %

De son côté Donald Trump, qui refuse toujours de reconnaître sa défaite à la présidentielle, a salué une « excellente nouvelle », et le président élu Joe Biden un «espoir».

Source: leparisien.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.