Crash d’hélicoptère : les travaux de recherche devront reprendre ce mercredi


Vingt quatre heures après lé crash d’hélicoptère militaire, qui s’est écrasé mardi au large de Conakry, les secouristes n’ont toujours pas pu retrouver les traces et les deux occupants. Les travaux de recherche qui avaient commencé hier devront se poursuivre ce mercredi. C’est du moins ce qu’annonce le responsable de la communication du ministère de la défense nationale.

« La cellule de crise, mise en place par le ministère de la Défense nationale suite à l’accident d’un hélicoptère de l’Armée de l’air, reprend ses travaux ce matin. Les plongeurs-sauveteurs commencent à rallier la zone de recherches. Suite à des indices détectés durant la nuit, un périmètre restreint a été délimité par la Marine nationale. Les conditions météorologiques de ces dernières 24h et le relief rocheux (accidenté) de la zone supposée où « l »Écureil » s’est abîmé n’ont pas facilité le travail des secouristes. De nombreux moyens logistiques disponibles ne peuvent accéder à ladite zone. D’autres techniques d’approche vont être testées dans la matinée. #Prières », a écrit Aladji Camara sur sa page facebook.

A rappeler que deux personnes étaient à bord de l’hélicoptère, le commandant instructeur,  le Colonel Abdoulaye Diallo et le co-pilote, le sous-lieutenant Sékou Condé.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.