Création d’un Fonds fiduciaire pour l’égalité hommes/femmes en Afrique


Ce fonds favoriserait l’accès des femmes au financement, en Afrique.

Tunis (dpa) – La Banque africaine de développement (BAD) a annoncé la création d’un « Fonds fiduciaire pour l’égalité entre les genres » en Afrique, visant à promouvoir l’autonomisation des femmes à travers le continent. Il s’agit du premier fonds thématique sur le genre dans l’histoire de la BAD, a indiqué cette institution financière panafricaine dans un communiqué rendu public, le 3 avril 2020.

Baptisé « GETF » par acronyme anglais (Gender Equality Trust Fund), ce mécanisme financier est créé pour une période initiale de 10 ans, a précisé la BAD. Un fonds fiduciaire est un mécanisme qui est utilisé dans le domaine de la coopération pour rassembler des ressources provenant de différents bailleurs de fonds afin d’apporter une réponse rapide et commune aux différentes dimensions d’une situation d’urgence.

Les principaux investisseurs dans le GETF sont les gouvernements de la France, des Pays-Bas et du Royaume-Uni, a ajouté la BAD. Le GETF « encouragera les opérations de prêt et hors prêt transformatrices en faveur de l’égalité hommes/femmes ». Il soutiendra la mise en œuvre de « l’Initiative pour favoriser l’accès des femmes au financement en Afrique » (AFAWA) initiée par la BAD. « AFAWA » (Affirmative Finance Action for Women in Africa) vise à combler le déficit de financement qui affecte les femmes en Afrique, estimé, selon la BAD, à 42 milliards de dollars.

Source: https://www.dpa-news.de/

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.