Crise économique: Kondiano, un imposteur !

Kory Kondiano est aujourd’hui pris en flagrant délit de mensonge, de manipulation et de déni. Lui qui devrait sommer le gouvernement à trouver des solutions de sortie de crises, se mue plutôt en avocat du diable. Comme son mentor Alpha Condé, Kondiano pointe un doigt accusateur sur les opposants dont les marches et autres manifs politiques constituent à ce jour, les seules voies pour s’exprimer.

Le Parlement étant une caisse de résonnance du gouvernement. Pour le courtaud de l’Assemblée, « D’importantes retombées positives qui devaient résulter de l’atteinte du PPTE ont été empêchées par certains d’entre nous, dont les manifestations violentes organisées à dessein ont mis l’économie du pays à genoux. »

Cette seule phrase constitue une honte pour la Guinée. A elle seule, elle symbolise un déni, un gros mensonge. Dalein ne veut point se laisser entraîner par cette envolée lyrique occultant de fait les quelque 871 millions de dollars de marché gré à gré dont les dépenses n’étaient pas inscrites dans le budget national.

Pour l’opposant qui se dit déçu «de constater que le président de l’Assemblée explique l’échec du programme appuyé par la facilité élargie du PIRN (Programme Intérimaire de Redressement National : ndlr) par Ebola. Il faut rappeler que la 5ème revue du programme a été conclue à la suite de la communication des données erronées par le gouvernement guinéen et lorsqu’on s’est rendu compte que les informations à partir des quels la mission du Fond avait conclu positivement la 5ème revue, naturellement le Fond a interpellé le gouvernement pour communication des données erronées. »

A la lecture du discours de Kondiano on ne rend compte aisément qu’il est un imposteur.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

  1. Kadiatou dit

    Monsieur le président de l’assemblée nationale, devrait se ressaisir pendant qu’il est temps ,apprendre à être neutre et équitable( il a peut être besoin de quelqu’un pour gérer sa communication ).

    Il se doit de représenter tout le monde a l’assemblée nationale, et garder son opinion sur ses états d’âmes, pour son cercle intime.

    A défaut de cela , donner sa démission, il y aura certainement de plus compétent que lui, pour prendre sa place à l’hémicycle en Guinée.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.