Crise guinéenne : Condé convoqué à Bruxelles puis attendu à Yamoussoukro !

C’est bien lui qui cristallise la crise politique guinéenne : un dialogue, à l’issue duquel un consensus s’est dégagé avait été organisé, à la satisfaction des acteurs politiques de la mouvance et de l’opposition. Mais Alpha Condé a tout foulé au sol au nom de sa démocratie à lui.

C’est ainsi que, pendant quatre ans, on parle encore et toujours d’élections. La crise se corse et la Guinée court un gros risque d’implosion. Bruxelles convoque le président guinéen pour des explications. L’homme se rendra dans les prochains jours – c’est une exclusivité Kababachir.com – dans la capitale européenne. Auparavant, une déclaration de l’UE a donné l’alerte. Au même moment, l’ONU consulte, à travers Ibn Chambas.

De l’autre côté, Ouattara s’entretient avec deux acteurs majeurs de la politique guinéenne : Sydia et Dalein. Très attentif de la situation politique désastreuse de la Guinée, le président ivoirien devenu par circonstance, l’autre médiateur (Blaise est d’autres cieux de par sa boulimie) de la crise guinéenne. Très prochainement, Alpha Condé sera à Yamoussoukro. La Côte d’Ivoire connait ce qu’est une crise politique post-électorale. Autant venir en soutien à un voisin dont les convulsions pourraient vraiment affecter le pays d’Houphouët. C’est donc le début d’une pérégrination pour Alpha Condé.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

  1. visionfutur dit

    il (A.con) finira à la Haye comme Bagbo

Votre adresse email ne sera pas publiée.