Crise politique apaisée : quel a été le déclencheur de la rencontre entre Dalein et Alpha ?

Jusque-là on allait dans tous les sens quant au déclencheur qui a favorisé la rencontre récente entre Alpha Condé et Dalein Diallo. On commence à en savoir un peu plus, avec notamment la sortie d’un diplomate occidental faisant état de la pression de la rue orchestrée par l’opposition républicaine, le 16 août dernier.

Cette thèse est bien soutenue par Dalein et ses pairs. En tout cas, pour sa part, Fodé Oussou Fofana, répondant à une question d’un confrère a récemment tranché dans le vif. « Les résultats du 16 août ont pesé certainement dans la balance pour qu’il ait la rencontre entre Alpha Condé et El hadj Cellou au palais. Je dirais qu’il y a certaines personnes qui ont certainement eu le courage d’aller voir Monsieur Alpha Condé pour lui dire « tu es obligé de composer avec Cellou, de dialoguer avec lui, de discuter avec ton opposition », mais la manifestation du 16 août, comme l’a dit l’Ambassadeur des Etats unis, a été un élément important à l’origine de cette rencontre. » Méprisant et entêté jusque-là, Alpha Condé a fini par céder, au-delà de la communication qui en a découlé. Au niveau de la mouvance, la rue n’a rien à y voir.

C’est juste une volonté manifeste du Chef de l’Etat à poursuivre son élan d’instauration de la démocratie ( ?). Il va de soi d’autant plus que, pris à l’étroit, Alpha Condé n’avait aucune alternative. Du moins tant qu’il voudra rester encore accroché à son fauteuil. A ce jour, le dialogue politique inter guinéen pourrait reprendre. Il reste que si les engagements pris ne sont pas respectés, il y a fort à parier que la rue se fera entendre.

Quitte à reprendre son avion et se promener pour « vendre la Guinée » aux plus offrants, mais qui n’effectueront jamais le départ sur Conakry, à cause du climat instable.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.