Crise politique en Guinée : l’approche de solutions du juriste Mohamed Camara‏

Dans un document de six pages, le juriste Mohammad Camara analyse la situation politique actuelle de la Guinée et s’adresse aux acteurs socio-politiques, afin de décrisper les tensions entre pouvoir et opposition. Il appelle l’opposition à reprendre le dialogue, la société civile à préserver la paix, la population à éviter les violences, le président de la République à tendre la main à la classe politique et la communauté internationale à continuer son soutien dans la recherche d’une paix durable. L’analyste politique propose des pistes de solutions pour sortir la Guinée du problème qu’elle traverse ; et mobiliser les ressources financières nécessaires pour l’engagement d’un développement durable.

Le juriste attire l’attention des responsables du pouvoir, particulièrement son premier responsable, le président Alpha Condé qui pourrait résoudre la crise politique. Pour lui, les «businessmen de la crise» créent des tensions afin de ne pas permettre au président d’avoir l’esprit de tranquillité nécessaire pour faire un contrôle à l’effet de les sanctionner positivement ou négativement. Et cela continue à nourrir les mécontentements.

Aux opposants, Mohamed Camara les exhorte à surseoir à leur manifestation et à revenir autour de la table de dialogue. Mais le juriste rappelle que l’un des problèmes majeurs de la Guinée reste l’injustice. Sur ce point, il appelle les juges à dire le droit pour encourager les citoyens à cultiver le civisme. Par ailleurs, le manque d’éducation est un autre défi qu’il faut relever, plaide-t-il. Les écoles et les universités doivent vraiment contribuer à l’éducation des citoyens.

À la société civile, il l’invite à jouer pleinement son rôle afin de préserver la paix dans le pays. Mohamed Camara exhorte en outre la population à éviter la violence car, selon lui, on ne peut se rendre compte de l’importance de la paix que lorsqu’on l’aura perdue.

Pour terminer, il invite la communauté internationale à continuer à soutenir la Guinée malgré les tensions qui perturbent son plan d’aide. M. Camara demande au président Alpha Condé de tendre la main à la classe politique afin de décrisper l’atmosphère. Pour lui, quand on aime une autorité, on propose des solutions, au lieu l’encourager à gérer seulement des crises.

Thierno Diallo, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.