Crise politique en Guinée : L’opposition à la recherche d’une stratégie

Après les échecs répétitifs des journées villes mortes et manifestation politique, l’opposition guinéenne est en quête d’une nouvelle stratégie, devant le bras de fer qui l’oppose au pouvoir en place.

C’est à ce titre que l’opposition guinéenne tient une plénière ce mardi 26 Avril, pour dit-on, ‘’définir une nouvelle stratégie’’ visant à contraindre le pouvoir d’être à l’écoute de ses différents points de revendication.

Au menu de la rencontre, les opposants vont tirer les leçons des dernières journées villes mortes et sur la manifestation avortée des femmes de l’opposition.

« Nous allons examiner tous les aspects positifs et les aspects qui ont aussi moins marché au cours de cette journée ville morte. Nous allons en tirer toutes les conséquences. Nous allons définir la stratégie, pour continuer à maintenir la pression sur le gouvernement afin que le prix du carburant connaisse une baisse significative », a expliqué Aboubacar Sylla, porte-parole de l’opposition.

S’agissant de la question relative à la marche avortée des femmes de l’opposition, le porte parole de l’opposition annonce des nouvelles décisions :

« Nous allons engager une plainte à l’encontre des officiers de maintien d’ordre qui ont refusé que cette manifestation ait lieu, quand bien même que toutes les conditions légales de son organisation ont étés réunies. Nous allons encourager les femmes à poursuivre et à faire en sorte qu’elles puissent effectivement faire cette marche et remettre le courrier à main propre au ministre de la justice », a-t-il avertit.

Et Aboubacar Sylla de poursuivre: « On ne va pas s’arrêter en si bon chemin, nous avons à faire à un régime qui n’accepte pas le dialogue, qui n’accepte la décision que lorsqu’elle est forcée… On ne va pas laisser la dictature s’installer tranquillement dans notre pays », a laissé entendre le leader de l’UFC.

Comme on le voit, la crise de confiance s’installe à nouveau entre pouvoir et opposition et ce, à 6 mois du scrutin communal annoncé pour le mois d’octobre prochain.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.