Crise politique : L’opposition projette des nouvelles manifestations

L’opposition guinéenne projette une autre série de manifestations qui débutera la semaine prochaine. C’est en tout cas, l’annonce faite ce vendredi 23 mars à l’issue d’une plénière tenue au QG de l’UFDG.

Dans son compte rendu, le porte-parole de l’opposition républicaine,  Ahousseiny Makanera Kake, dévoile le programme des manifestations la semaine prochaine :
« Nous avons décidé à partir de la semaine prochaine d’entamer une autre série de manifestations. Cette série commencera le mardi, 27 mars 2018 par une journée ville morte, le mercredi, 28 mars, le sit-in des femmes qui n’avait pas eu lieu, va se faire devant le ministère de la justice, le jeudi, 29 mars 2018, les responsables locaux des différentes communes de la capitale, Dubreka, Maneah et Kindia vont organiser des marches pacifiques, chacun en ce qui le concerne pour exiger la publication de vrais résultats. L’autre semaine qui viendra, nous allons commencer une série de manifestations dans les capitales régionales et là, nous commencerons par un grand meeting à Boké où tous les leaders de l’opposition républicaine vont se transporter », a indiqué l’ancien ministre de la communication.

Mariam Diallo, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.