Crise politique : L’opposition se retire du Comité de suivi de l’accord du 12 octobre

En raison du refus de l’assemblée nationale de procéder à l’examen et à l’adoption du projet de loi sur l’amendement du code électoral, l’opposition guinéenne annonce son retrait du comité de suivi de l’accord du 12 octobre 2016.

C’est en tout cas l’annonce faite par le porte-parole de l’opposition républicaine, au terme  d’une plénière tenue jeudi au QG de l’UFDG.

‘’ Nous décidons de suspendre notre participation à tous les travaux du comité de suivi chargé de l’application de l’accord politique inter guinéen du 12 octobre 2016’’,a révélé Aboubacar Sylla.

Mais ce n’est pas tout ! Les opposants d’Alpha Condé ne vont pas baisser les bras. Ils entendent saisir la communauté internationale pour que cette dernière utilise toute son influence afin de désamorcer la crise et permettre.l’application du contenu de l’accord politique, conformément aux différentes recommandations.

‘’Nous allons dans un premier temps, saisir la communauté internationale qui a participé à ce dialogue à travers ses représentants en Guinée, qui ont apposé leurs signatures, nous allons rencontrer à l’intérieur du pays les membres du clergé, les membres de la commission de réconciliation nationale et les sages du pays puisque c’est toujours eux, lorsque nous déclenchons nos manifestations, qui viennent vers nous et qui plaident pour une accalmie»,’’ a-t-il avertit.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.