Crise sociale : Damaro ajoute à la confusion et au mépris

«Je suis d’accord que les syndicats soient dans leur rôle. Mais à côté des syndicats, il y a d’autres opportunistes qui n’ont absolument rien à voir avec  les soucis qu’ils affichent. »

 Damaro Camara, sur les antennes d’une radio locale n’a eu de cesse d’ajouter à la confusion et au mépris, dans ce mouvement d’ensemble lié à l’augmentation du prix du carburant à la pompe. Sans aucune consultation préalable avec les acteurs sociaux. Mais qui sont donc ces autres opportunistes qui n’ont absolument rien à voir avec  les soucis qu’ils affichent ?

Mesure-t-il ses propos ou l’imprudence du gouvernement en augmentant le prix du carburant ? Damaro peut-il vraiment mesurer les gros impacts que ce carburant peut engendrer ou provoquer notamment au niveau du panier de la ménagère ? Ce député est manifestement l’incarnation du mal, du mépris et de l’arrogance.

Avec le parti au pouvoir, à chaque mouvement social, politique, spontané ou programmé, on allie la démarche au complot pour déstabiliser le régime déjà moribond d’Alpha Condé. Il n y a pas d’opportunistes comme le prétend Damaro. Tout le monde est concerné par l’augmentation du prix du carburant à la pompe. En tout cas ces Guinéens qui ne vivent que de la sueur de leur front. Pas ces Guinéens, élus par le peuple mais ne défendent jamais celui-ci.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.