Dabola: Plusieurs lampadaires aux arrêts dans la Commune Urbaine

A l’approche de la présidentielle de 2015, la Commune Urbaine de la préfecture de Dabola, à l’image des autres villes du pays, a bénéficié  de 115 lampadaires offerts par le gouvernement.

Pour rappel, les travaux d’implantation lancés le 24 Avril 2015, ont été entièrement réalisés par la Société ‘’Africa Développement Solution’’ (ADS).

Par manque d’entretien quotidien, beaucoup de ces dispositifs d’éclairage public implantés dans les quartiers de la commune urbaine de la préfecture de Dabola sont aux arrêts.

Cette main tendue du gouvernement à ses habitants vivant en milieu rural, visait à accroître les efforts de l’Electricité de Guinée (EDG) en terme de la desserte en électricité.

De sources concordantes, « le nettoyage et l’entretien des lampadaires confiés aujourd’hui, à la Marie, était une tâche qui revenait aux agents de l’EDG basée dans la localité.

Hélas ! La Mairie ne fournit aucun effort par rapport à la maintenance régulière de ces lampes solaires dont l’implantation avait épaté les bénéficiaires replongés dans une obscurité indescriptible.

La Délégation Spéciale qui, depuis des mois, assure la transition, crie au manque de ressources financières disponibles.

Pendant ce temps, le nombre de lampadaires aux arrêts se multiplie chaque semaine que Dieu fait.

A l’heure, l’emplacement des lampadaires en panne, est devenu l’une des destinations sûres des drogueurs et voleurs qui, souvent, défoncent des conteneurs au centre ville.

Mamadouba Camara, www.kababachir.com Dabola

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.