Dabola: Reprise de la danse bizarre (Faré Gnakhi), une jeune fille interpellée par la Délégation Spéciale

Dans la nuit du lundi, 31 à Mardi, 31 Mai 2016, la démoiselle Manty Traoré, s’est rendue dans la famille du président de la Délégation Spéciale de la préfecture de Dabola, Aboubacar Sidiki Koulibaly pour lui faire part du ‘’grand Soumou’’ à la veille du mariage de sa jeune sœur au quartier Tinkisso, Commune Urbaine.

Très ravi, a donné son accord par rapport à l’organisation du mouvement de réjouissance populaire marquant le communion de la petite sœur de Manty Traoré.

Au grand dam du président de la délégation spéciale, ‘’le Grand Soumou’’ s’est transformé tard la nuit, en danse bizarre ou ‘’Faré Gnakhi’’. Pire dans le quartier Tinkisso où, est logé M. Koulibaly. Informé, le Maire, à son tour, a alerté le Commissariat Centre de Police qui a pris des dispositions utiles pour stopper l’ambiance.

Ainsi, le Mardi, 31 Mai 2016, le président de la délégation spéciale a interpellé l’organisation de la danse, Manty Traoré qui a été mise à la disposition de la Police de proximité pour des fins d’enquête.

Peu après l’interpellation,  les conseillers communaux accompagnés des ressortissants de la préfecture de Mandiana, venus pour le mariage, ont formulé une délégation d’urgence pour plaider en faveur de celle qui devrait servir d’excemple pour les autres organisateurs de la danse bizarre les quartiers de Dabola. Dieu aidant, une issue heureuse a été trouvée au problème.

A noter que, les animateurs, DJ et détenteurs des chaînes musicales ont été également mis en garde par la DS qui n’entend pas baisser les bras face à ce phénomène qui prend de l’ampleur.

Mamadouba Camara, www.kababachir.com Dabola

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.