Dalaba : Deux villages s’affrontent faisant plusieurs blessés

Un conflit qui a éclaté lundi entre deux villages de la sous-préfecture de Mafara, Préfecture de Dalaba, s’est poursuivi mardi 16 Août faisant plus d’une vingtaine de blessés, selon une source locale contactée par Kababachir.com.

Selon nos informations, ce sont les citoyens de Djinkoya qui ont agressé plusieurs villageois de Ketiguia dans les journées du 15 et 16 août 2022.

Joint au téléphone, un citoyen qui a préféré garder l’anonymat, nous a expliqué au bout du fil comment les choses ont dégénéré pendant que le préfet tentait une médiation.

« Tout est parti d’un conflit domanial qui a toujours opposé les deux villages voisins depuis le régime de l’ex-Président Alpha Condé, qui avait instrumentalisé les populations à travers ce fameux projet de ‘’Manden Djalon’’. », explique ID.

Voyant les tensions entre les populations des deux localités dont les populations ont toujours vécu ensemble dans l’harmonie, poursuit-il, ‘’le Préfet de Dalaba a entamé une médiation en vue de trouver une solution entre ces deux villages voisins’’

Après avoir écouté toutes les parties en conflit, rapporte notre source, ‘’le Préfet de Dalaba a demandé à tout le monde d’éviter les propos haineux et les agissements des uns contre les autres (notamment l’accaparement des terres qui est source de conflit), afin de garder l’harmonie et de sauvegarder le vivre ensemble.’’

‘’N’ayant pas été satisfaits de la décision du Préfet, les citoyens de Djinkoya ont commencé à invectiver les autres, puis à lancer des pierres et utiliser les lances-pierres qu’ils avaient amené avec eux. Résultat, plus d’une vingtaine de citoyens de Ketiguia ont été blessés, et certains transportés au centre de santé dans un état grave. Mais ce qui est plus grave, ce que les villageois de Djinkoya ont enlevé 4 citoyens de Kéguia, ce mardi 16 Août qui ont été envoyé à une destination inconnue. Depuis, les parents n’ont aucune nouvelle des 4 citoyens enlevés et séquestrés par les citoyens de Djinkoya.’’, regrette notre interlocuteur.

Aux dernières nouvelles, les ressortissants de Ketiguia réunis à Conakry ont décidé au cours d’une réunion d’urgence de porter plainte auprès de la Justice, afin que ce conflit prenne fin.

Il faut noter que la justice de Dalaba et les autorités préfectorales avait été saisies sur ce conflit qui perdure depuis belle lurette. Mais l’absence d’une véritable décision de justice et la légèreté des autorités dans l’application de leurs décisions ont amené à cette malheureuse situation conflictuelle, qui perdure.

Affaire à suivre…..

Alfred Bangoura, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.