Dalein à Kaloum : des soupçons de troubles ?

Bantama Sow prépare-t-il des manœuvres pour saper toutes velléités de manifestation projetée par l’opposition républicaine ? Cette question mérite bien d’être posée au moment même des soupçons pèsent, suite aux menaces proférées par l’ex-ministre des Guinéens de l’étranger aujourd’hui principal animateur des assemblées générales ordinaires du RPG.

Pour Bantama Sow« l’écrasante majorité des partis politiques de l’opposition dit qu’elle ne se reconnaît pas en cette manifestation que l’UFDG et son président veulent organiser. Ils ont dit qu’ils seront à Kaloum le 16 juillet prochain et tout le monde sait que Kaloum, c’est Alpha Condé. Si Cellou ne transporte pas de militants, je ne crois pas s’il peut organiser un meeting à Kaloum. C’est pourquoi, je demanderais aux autorités d’éviter que des militants ambulants quittent leurs communes pour aller perturber la quiétude dans la paisible commune de Kaloum. »

De quel droit Bantama s’arroge-t-il ? Cette prétention folle amuse plus d’un à l’UFDG. Sachant bien le risque qu’il prend, Bantama ajoute BaïdyAribot, député uninominal de Kaloum pour ne pas endosser seul les éventuels débordements. Selon ce militant du RPG, Baidyest intervenu en interpelant CellouDalein sur d’éventuels troubles à Kaloum.

 

Jeanne Fofana, Kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.