Dalein à la mouvance : on s’emmêle les pinceaux ?

Dalein Diallo est devenu ‘’le Haut partenaire du Chef de l’Etat’’. Cette simple caricature d’un ancien allié de l’UFDG en dit long sur la mauvaise interprétation qu’on fait de la poignée de mains vécue entre le président de la République et le chef de file de l’opposition.

On s’emmêle donc les pinceaux, à tout-va. Soit pour livrer à la vindicte Dalein Diallo, soit pour le ridiculiser, pour des raisons politiciennes. Déjà, chacun des ex-alliés ou membres de l’opposition républicaine, on crie à la nudité de ce qui est devenue selon eux, « une coquille vide ». Conséquence : Dalein n’est plus opposant. Soit!

A rappeler le statut que confère la Constitution à l’homme. Il est le chef de file de l’opposition. Il a le plus grand nombre de députés. Il est la deuxième force politique. Ousmane Gaoual Diallo s’engouffre dans cette brèche pour rappeler que Dalein répond à une disposition de la loi. A ce titre, il a droit à une voiture de fonction, un bureau, des gardes, etc. Ce député lève donc l’équivoque à sa façon.

Auparavant, Sydia Touré avait noté avec force détail que rencontrer le Chef de l’Etat quand on est opposant n’a rien d’exceptionnel. La messe est donc dite !

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.