Dalein à ses militants: « notre vocation c’est de rassembler les guinéens' »

Au cours de l’assemblée générale virtuelle de ce samedi 18 septembre, le Président de l’UFDG demande à ses militants de ne pas répondre aux injures et provocations sur les réseaux sociaux.Cellou Dalein Diallo appelle ses partisans à oeuvrer plutôt en faveur du rassemblement des tous les guineens après la chute d’Alpha Condé.Lisez plutôt un extrait du discours du leader de l’UFDG 

 « Je voudrais rappeler aux militants et sympathisants de l’UFDG que notre combat n’est pas dirigé contre un homme ou un groupe d’hommes mais contre de mauvaises pratiques. La dictature est tombée.
Je voudrais appeler à la sagesse, à la responsabilité, à l’humilité de nos militants. Aujourd’hui, on assiste à des débats nauséabonds sur les réseaux sociaux. Il y a des injures, on attaque des groupes, des gens de manière irrespectueuses.

 Je voudrais demander aux militants et sympathisants de l’UFDG de sortir de ces débats. Il faut que tout le monde soit digne de l’UFDG. L’UFDG, c’est le respect et la considération à l’endroit de nos compatriotes. Ce n’est pas parce que les gens ont des points de vue différents des vôtres qu’il faut les insulter. Même lorsqu’on vous insulte, ne répondez pas par des injures, il faut répondre par le silence. C’est ça l’éducation de l’UFDG. Il faut qu’on respecte les valeurs. Respectons tous nos compatriotes.
Si vous regardez de près, vous allez vous rendre compte que beaucoup de militants du RPG ont été victimes comme nous de la mauvaise gouvernance. Il y a des extrémistes partout. Mais je ne souhaite pas qu’au sein de l’UFDG, que les gens réagissent aux propos et aux comportements des extrémistes. Je sais tout ce qui se dit avec des signatures de supposés militants de l’UFDG. Mais c’est sûr qu’il y a parmi nous des gens qui s’autorisent de propos désobligeants. Arrêtez ça.
Notre vocation, c’est de rassembler les guinéens, de respecter nos compatriotes et les appeler à l’unité, au rassemblement. Mais cela ne peut pas se faire sans le respect, il faut qu’on se respecte. En se respectant, on respecte les autres. Inspirez-vous du comportement des membres de la direction nationale de l’UFDG. Ne réagissez jamais aux injures. N’injuriez jamais.
Nous sommes dans une position de rassembler. Notre parti est respecté à l’intérieur du pays, tout comme à l’extérieur. Faisons en sorte que cette crédibilité et ce respect soient plus importants.
Je ne suis pas sur les réseaux sociaux mais je sais que des choses nauséabondes s’y passent. Il ne faut pas attaquer des groupes, même un parti. Aujourd’hui, il n’y a pas un parti au pouvoir (…). Alpha Condé a gouverné le pays avec un clan. Les membres de ce clan viennent de toutes les régions et ils ont détruit notre pays en divisant la Guinée, en détournant les ressources à leur profit personnel.
L’écrasante majorité de militants de l’UFDG subissent cette mauvaise gouvernance qui a été menée au profit d’Alpha Condé et de son clan. Pour renforcer son pouvoir, il fallait diviser les guinéens. Pour enrichir le clan, il fallait détourner les ressources. Notre mission, c’est de rassembler. Il faut qu’on soit tolérants, qu’on fasse preuve d’indulgence, de discipline, du respect vis-à-vis de tous les guinéens.
Il y a beaucoup de communicants de notre parti qui sont dans cette guerre de communication avec parfois des mots qui ne correspondent pas à la place que l’UFDG occupe aujourd’hui.  Consolidons cette position en sortant complétement de débats de caniveaux. La dictature est tombée, on va se réjouir de cela parce que nous en avons souffert. Mais montrons-nous dignes de la confiance du peuple de Guinée

Dalein à ses militants: « notre vocation c’est de rassembler les guinéens' »Au cours de l’assemblée générale virtuelle de ce samedi 18 septembre, le Président de l’UFDG demande à ses militants de ne pas répondre aux injures et provocations sur les réseaux sociaux.Cellou Dalein Diallo appelle ses partisans à oeuvrer plutôt en faveur du rassemblement des tous les guineens après la chute d’Alpha Condé.Lisez plutôt un extrait du discours du leader de l’UFDG 

 « Je voudrais rappeler aux militants et sympathisants de l’UFDG que notre combat n’est pas dirigé contre un homme ou un groupe d’hommes mais contre de mauvaises pratiques. La dictature est tombée.
Je voudrais appeler à la sagesse, à la responsabilité, à l’humilité de nos militants. Aujourd’hui, on assiste à des débats nauséabonds sur les réseaux sociaux. Il y a des injures, on attaque des groupes, des gens de manière irrespectueuses.

 Je voudrais demander aux militants et sympathisants de l’UFDG de sortir de ces débats. Il faut que tout le monde soit digne de l’UFDG. L’UFDG, c’est le respect et la considération à l’endroit de nos compatriotes. Ce n’est pas parce que les gens ont des points de vue différents des vôtres qu’il faut les insulter. Même lorsqu’on vous insulte, ne répondez pas par des injures, il faut répondre par le silence. C’est ça l’éducation de l’UFDG. Il faut qu’on respecte les valeurs. Respectons tous nos compatriotes.
Si vous regardez de près, vous allez vous rendre compte que beaucoup de militants du RPG ont été victimes comme nous de la mauvaise gouvernance. Il y a des extrémistes partout. Mais je ne souhaite pas qu’au sein de l’UFDG, que les gens réagissent aux propos et aux comportements des extrémistes. Je sais tout ce qui se dit avec des signatures de supposés militants de l’UFDG. Mais c’est sûr qu’il y a parmi nous des gens qui s’autorisent de propos désobligeants. Arrêtez ça.
Notre vocation, c’est de rassembler les guinéens, de respecter nos compatriotes et les appeler à l’unité, au rassemblement. Mais cela ne peut pas se faire sans le respect, il faut qu’on se respecte. En se respectant, on respecte les autres. Inspirez-vous du comportement des membres de la direction nationale de l’UFDG. Ne réagissez jamais aux injures. N’injuriez jamais.
Nous sommes dans une position de rassembler. Notre parti est respecté à l’intérieur du pays, tout comme à l’extérieur. Faisons en sorte que cette crédibilité et ce respect soient plus importants.
Je ne suis pas sur les réseaux sociaux mais je sais que des choses nauséabondes s’y passent. Il ne faut pas attaquer des groupes, même un parti. Aujourd’hui, il n’y a pas un parti au pouvoir (…). Alpha Condé a gouverné le pays avec un clan. Les membres de ce clan viennent de toutes les régions et ils ont détruit notre pays en divisant la Guinée, en détournant les ressources à leur profit personnel.
L’écrasante majorité de militants de l’UFDG subissent cette mauvaise gouvernance qui a été menée au profit d’Alpha Condé et de son clan. Pour renforcer son pouvoir, il fallait diviser les guinéens. Pour enrichir le clan, il fallait détourner les ressources. Notre mission, c’est de rassembler. Il faut qu’on soit tolérants, qu’on fasse preuve d’indulgence, de discipline, du respect vis-à-vis de tous les guinéens.
Il y a beaucoup de communicants de notre parti qui sont dans cette guerre de communication avec parfois des mots qui ne correspondent pas à la place que l’UFDG occupe aujourd’hui.  Consolidons cette position en sortant complétement de débats de caniveaux. La dictature est tombée, on va se réjouir de cela parce que nous en avons souffert. Mais montrons-nous dignes de la confiance du peuple de Guinée

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.