Dalein démonte le mensonge d’Etat

Selon Zakaria Koulibalyest le ministre des Hydrocarbures. Il était chez des confrères d’une radio locale, ce mercredi matin. Dans un alignement de gros mensonges, il a vite justifié : « Ça s’explique par le niveau du baril à l’international, cette augmentation qu’on a en août on n’aurait pu la faire depuis avril. Vous connaissez mieux que moi, que dans les pays voisins (le Sénégal, le Mali et la Côte d’Ivoire) sont à un niveau de prix qui est complètement supérieur au montant (11.000f) qu’on a. »

Faux, a vite répliqué Dalein Diallo. Selon l’opposant, « l’Etat, contrairement à ce qu’affirme le Gouvernement, ne subventionne pas le prix du carburant à la pompe. 26% de ce prix va dans les caisses de l’Etat et de ses démembrements. L’Etat donne un autre argument selon lequel, dans les pays limitrophes, les prix sont beaucoup élevés et donc, il y a un risque de réexportation. Je rappelle que le prix à la pompe en Sierra Léone, c’est l’équivalent de 8100 Francs guinéens, au Libéria, c’est 7900 GNF. »

Et Dalein Diallo d’étayer dans la presse locale:« Dans les pays de la zone franc, ils ont des prix beaucoup plus élevés, certes mais c’est en raison de la valeur de la monnaie et du niveau des taxes. Mais ce n’est pas la même chose : ils ont des routes bitumées, entretenues pour transporter les produits. Donc, l’impact sur le coût du transport est supportable alors que ce n’est pas le  cas actuellement chez nous. L’autre problème, c’est que cette augmentation va impacter tous les autres prix. »

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.