Dalein Diallo fait-il (vraiment) peur ?

«Le processus commence bien. Nous sommes inquiets simplement de la montée verbale de la part de notre adversaire et des tentatives d’obstruction violente dans certains fiefs de l’opposition. Nous appelons nos militants à observer le calmer et à laisser chaque concurrent faire sa campagne dans la paix et dans la quiétude. »

C’est la voix la plus autorisée – Kiridi Bangoura – qui signe cette inquiétude, cette crainte de perdre le scrutin qui fait tant rêver Alpha Condé. Cette sortie, à elle seule suffit pour traduire la panique qui s’empare littéralement du régime, des mousquetaires du Président ainsi que l’ensemble du clan. 

Le régime craint Dalein Diallo. Et Alpha Condé lui-même l’a rappelé si bonnement. Selon le candidat du RPG, Dalein est l’unique adversaire qui vaille. Alpha Condé ne s’amuse pas. Il sait de quoi il parle. Il a vu les militants de l’UFDG, il a pesé le poids de cette formation politique d’opposition qu’il a essayé de désintégrer depuis dix ans, mais dont il n’a pas réussi, malgré les multiples tentatives.

Aujourd’hui, avec l’arrivée dans l’arène de Dalein, alors qu’il était donné pour boycotteur du scrutin, vient rabattre les cartes et semer le doute dans l’autre camp. C’est ainsi qu’on a créé cette honteuse venue de mercenaires. Une façon pour les comploteurs de détourner les Guinéens de l’essentiel.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.