Dalein et Ousmane Kaba assument leur choix

Ousmane Kaba du PADES n’a jamais dissimulé son ambition pour aller à la présidentielle contre Alpha Condé, briguant un 3è mandat. Il s’est attiré toutes les foudres, mais, jamais, il n’a ployé ou changé de conviction pour faire plaisir à ses pairs du FNDC.

Selon lui, d’ailleurs, «C’est toujours la même incompréhension. Ils n’ont pas compris que le FNDC, n’est pas un parti politique. Le FNDC a toujours refusé de se prononcer sur la participation des politiques aux élections dès le départ. Ils ont toujours dit que le problème est politique, ils ne vont pas discuter de ça. Alors, si aujourd’hui ils pensent que c’est avec ça qu’il faut exclure, ça veut dire qu’ils sont en totale contradiction. » Et d’ajouter chez nos confrères, pour mettre tout le monde à l’aise : « On se battra contre le troisième mandat avec ou sans le FNDC. Il est très récent dans notre combat et ceci dit que nous n’allons pas faire le siège vide non plus. »

Pour sa part,Dalein lui-même, à son investiture le dimanche a tranché : « Nous estimons qu’il est utile de continuer de se battre contre le 3e mandat, aussi bien dans les rues et sur les places publiques, comme nous le faisons, mais également dans les urnes. Si cette prise de position est jugée incohérente ou incompatible avec le statut de membre du FNDC, l’Ufdg quittera avec regret notre coalition. Ceci dit, notre parti sera toujours disposé à participer aux manifestations pacifiques contre le 3e mandat quel que soit l’organisateur sauf opposition de ce dernier. »

Dalein et Ousmane Kaba assument donc leur choix.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.