Dalein: «Je suis le premier bénéficiaire de ce coup de force »

Embastillé, documents de voyage bloqués, malmené, confiné, insulté dans les réseaux sociaux, ses cadres jetés en prison, accusés entre autres de fabrique d’armes de guerre ; comble de l’acharnement, les locaux bouclés et transformés en bâtisses hantés, etc. Dalein Diallo ne savait plus où donner de la tête, depuis le 18 octobre 2020.

Prisonnier sans réellement l’être, le principal opposant d’Alpha Condé aura tout subi, car, même ses fidèles lieutenants, ceux qui ne sont pas partis, avaient commencé à se chercher.  C’est pourquoi, aujourd’hui, s’il y a une seule personne qui se réjouie de la chute d’Alpha Condé c’est bien le leader de l’UFDG Il l’a fait savoir chez nos confrères de Guinée news.

Extrait : «Je crois que c’est Dieu qui est venu au secours de la Guinée. Evidemment, l’UFDG et l’ANAD ont continué la lutte pour dénoncer et combattre la dictature. Mais sur cette chute du dictateur, il faut rendre grâce à Dieu qui nous a aidés à libérer le peuple de Guinée. Et moi je suis naturellement le premier bénéficiaire de ce coup de force, puisqu’immédiatement après, les nouvelles autorités ont décidé de libérer les détenus politiques dont 95% étaient de l’UFDG et de l’ANAD. Ils ont décidé aussi de restituer les locaux de l’UFDG qui étaient occupés par l’armée depuis le 18 octobre. Ils ont également restitué les droits et libertés de voyager à moi-même, à mon épouse et à tous mes collaborateurs qui étaient en liberté. Donc c’était un sentiment de satisfaction de voir finalement le triomphe du droit sur la force. Donc la première invitation, c’est celle des libéraux belges et j’en ai profité pour rencontrer les cadres et militants de l’UFDG qui m’ont chaleureusement accueilli et ont montré toute leur satisfaction de voir enfin leur président libre de tout mouvement. »

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.