Dalein et Papa Koly sur Asperbras : contradiction levée !

« Ce n’est pas une contradiction que j’ai apportée à Cellou. Au contraire, c’était un complément d’information parce qu’eux ils n’avaient pas les informations. Donc ils accusaient le fils du Président alors que c’est le Président même qui a apporté ces gens-là (ASPERBRAS Ndlr). Donc moi je ne voulais pas être là et laisser passer ça. Moi-même je ne me serais pas bien senti dans ma peau. »

Voilà l’équivoque levé. Papa Koly Kourouma a trouvé la bonne occasion pour trancher dans le vif ce débat creux qui donnait la tendance à croire que Dalein et lui ne voient pas du même œil la façon dont Asprebras a été parachuté en Guinée. Dalein et Papa Koly se partagent les mêmes appréhensions : l’opacité du marché conclu.

Seule information complémentaire, « Le marché d’Asperbras, n’a pas été porté par le fils du président, mais plutôt par le président Alpha Condé lui-même. Asperbras est venue en Guinée par l’intermédiaire du président Sassou N’Guesso du Congo qui est l’ami intime du président Alpha Condé. Elle (la société Apserbras, ndlr) était venue en Guinée pour faire de la Géophysique dans le cadre des mines. » Jusque-là Dalein Diallo a quant à lui accusé indirectement le fils du président Condé, pour un marché de 144 millions de dollars.

Il n’en fallait pas plus pour que des voix s’élèvent pour demander à Dalein d’apporter un démenti. Certains du RPG tels que Bantama et consorts avaient même évoqué des poursuites contre le leader de l’opposition. Ils oublient que celui-ci dénoncent juste des marchés publics octroyés à des particuliers et dans des conditions vraiment opaques.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.