Dalein redécouvre la liberté de voyager

Passeport confisqué depuis de longs mois avant d’être restitué, avec
l’arrivée de Mamady Doumbouya, Dalein Diallo peut enfin souffler mais
surtout voyager et respecter ses rendez-vous tant médicaux que ceux liés à
l’International libéral ou à l’UFDG.

C’est ainsi que le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée
(UFDG) Cellou Dalein Diallo a quitté Conakry pour le Téranga, Bruxelles et
ailleurs.

En renouant avec son agenda, Dalein reste en phase avec son parti.
Aujourd’hui, il se dit à la fois « soulagé et un peu inquiet ». Et de justifier :
« Soulagé parce que, vraiment, l’armée nous a débarrassés d’une
dictature. Alpha Condé s’est emparé du pouvoir en modifiant la
Constitution et en violant donc son serment. Ensuite, c’est un hold-up
électoral qu’il a opéré le 18 octobre 2020. Si bien qu’il n’y avait plus
d’issue », dit-il sur RFI. Puis d’ajouter : « Je suis prêt à contribuer à mettre
en place une transition crédible, capable justement d’organiser des
élections libres et transparentes, des élections équitables pour que le
peuple guinéen puisse choisir ses dirigeants, aussi bien au niveau législatif
que présidentiel, et même au niveau local, puisque pendant le règne
d’Alpha Condé, il n’y a pas eu d’élections. Il n’y a eu que des mascarades
et parfois des hold-up flagrants. »

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.