Dalein rencontre Kassory :une compassion mal perçue ?

Dalein Diallo semble avoir choisi la compassion à l’extrémisme. Il a choisi l’humanisme par rapport à l’indifférence. Il a donc éloigné la préférence de l’ordre à la loi, pour se rendre aux obsèques Chérif de Washington, conseiller personnel à Kassory Fofana.

Cette compassion intervient au moment même où le climat politique est très tendu, où dizaines de militants de l’UFDG ont été fauchés sans aucune autre forme de procès. Ni compassion de la part du gouvernement que dirige Don Kass. Au regard donc de ce mépris, de cette indifférence, certains UFDGistes ne comprennent pas la présence de Dalein Diallo aux obsèques d’un proche de Kassory. C’est certainement mal connaitre le leader de l’UFDG, connu pour sa pondération, son sens élevé d’humanisme. Et mieux, le défunt se connaissait bien avec Dalein Diallo. Loin donc de toute coloration politique, le leader de l’UFDG trouve normal d’aller assister auxdites obsèques.

Extrait : «Cherif était un garçon capable, toujours soucieux de rapprocher les hommes, pour réconcilier, d’éteindre les conflits et aimait tout le monde. Il avait beaucoup d’estime pour moi, c’est pourquoi je suis venu aussi vraiment lui rendre hommage comme l’ont fait beaucoup de Guinéens. J’ai connu l’homme à Washington il y a un peu plus de dix ans. Chérif était une personne aimable, toujours soucieux de rapprocher les frères, de réconcilier, éteindre les conflits et de réunir tout le monde. Il avait beaucoup d’estime pour moi c’est pourquoi je suis venu ici pour lui rendre hommage. »

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.