Damaro et les Huissiers : les leçons d’un député à des « affairistes »

Il a sorti sa grosse artillerie pour enseigner le Droit à des Huissiers qui l’en veulent à cause de son implication dans une louche affaire de quelque 29 milliards GNF. Le député Damaro Camara, aujourd’hui visé par une plainte, traite ces hommes de droit d’affairistes. Et ce n’est pas tout. Il dénonce aussi ce qu’il appelle « l’incompétence avec laquelle, le cabinet Kissing traite cette affaire. »

 

Damaro en veut à ce Cabinet d’Huissiers. « Ils se sont rendus compte de leur bêtise parce qu’on a dû leur dire que je suis député et qu’on ne peut pas me convoquer à la Justice. Une deuxième bêtise, c’est eux-mêmes qui ont écrit au Président de l’Assemblée alors que cette tâche revient au Procureur Général via le Ministre la Justice pour demander au Président de l’Assemblée de lever mon immunité, quand le juge d’instruction trouve que le crime est tel que le député doit être privé de sa liberté », se lâche le député. Avant d’ajouter qu’ils sont des affairistes. « Ils oublient que c’est moi qui demande le vote à l’Assemblée Nationale. Donc, leur chance pour obtenir la levée de mon immunité, est égale à zéro », nargue-t-il sur un site Internet guinéen.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.