Dans moins de deux semaines le prix du carburant à la pompe devrait normalement baisser en Guinée

Le gouvernement et le syndicat, sous l’arbitrage du parlement avaient convenu le 19 février que le litre du carburant va être revu à la baisse si le baril ne dépasse pas 57 dollars à l’international. Le délai de 90 jours imparti à cet effet expire le 18 mai.  Pendant ce temps, le baril varie entre 40 et 45 dollars. Donc à cette allure, il y a de fortes chances que ça ne grimpe pas.

Un autre facteur milite en faveur de l’application de l’accord (de la baisse); il s’agit du passage réussi de la Guinée aux 6ème et 7ème revues du fonds monétaire international. Car c’était aussi l’une des conditionnalités posées par le gouvernement pour réduire le prix du carburant.

En tout cas les Guinéens n’ont pas oublié l’engagement pris dans ce sens. Et ce ne sont pas non plus les députés de l’opposition l’ont oublié. Pas plus tard que le mercredi 04 mai, à l’occasion de la déclaration de politique générale du gouvernement par le premier ministre devant l’assemblée nationale Fodé Oussou FOFANA, le président du groupe parlementaire des libéraux-démocrates le rappelait à Mamady YOULA.   

Oumar Rafiou DIALLO, kabanews

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.