Débâcle du RPG à Kaloum : les leçons du parti présidentiel

Kaloum a échappé, encore une fois au RPG. Les législatives ont vu la percée de l’UFR, avec l’appui de l’UFDG, même si, Sydia Touré ne veut pas en entendre parler. Les communales sont venues assommer le parti présidentiel. Kaloum est désormais ni RPG, ni UFR, mais presque neutre : KaloumYigui.

La débâcle du RPG est patente. Si pour les uns les raisons émanent de la sortie hasardeuse d’une militante vouant aux gémonies Sékou Touré, le RPG quant à lui, réfute : « C’est une mauvaise lecture de la situation,  dans la mesure où l’électorat potentiel de Kaloum ne connait pas Sékou Touré. Sékou Touré est mort il y a 34 ans. Si vous prenez au sein de l’électorat de Kaloum aujourd’hui, les gens -pour une raison ou une autre- qui sont pour ou contre Ahmed Sékou Touré, ils ne représentent pas un poids important », se lâche Cheick Traoré ‘’Député’’ PUP d’alors.

Et de trancher dans le vif : « On a confié la gestion des militants RPG à des mains inexpertes en lesquelles ils ne se reconnaissent plus. Je pense que c’est un signal fort. Il faut savoir tirer les leçons.Et puis, M’baliaMagassouba n’a pas insulté Sékou Touré. Il y a eu un malheureux concours de circonstances: M’baliaMagassouba a tenu ces propos le 25 janvier 2018,  date anniversaire de la pendaison.  Tout le monde a de l’émotion !  On a voulu envenimer cette situation, mais cela n’a pas eu d’impact sur le vote des gens », ajoutera le cadre du parti dans une interview accordée à des confrères.

Jeanne Fofana, Kababachir.com

  1. Cosse dit

    Le RPG subira le sort du pup car ce sont énergumènes comme check traore qui se font appeler cadre du parti.ils conduiront le rpg là où ils ont conduit le pup.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.