Décès d’Abdoulaye Bah : Les personnes interpelées, déférées

Comme annoncé dans nos précédentes éditions, le journaliste Abdoulaye Bah a été tué dans un accident survenu dans la nuit du samedi au dimanche 17 juin à Matoto.

Dans le cadre de l’enquête ouverte sur les circonstances de l’accident, trois personnes arrêtées par la police ont été déférées mercredi 20 juin au tribunal de première instance de Mafanco.

Il s’agit de Mohamed Youla, Bernard Ouendouno (qui se trouvaient dans la voiture Hundai qui a faussé notre confrère au moment de l’accident) et la mère du conducteur Ibrahima Sory Camara, déjà en cavale.

Selon les informations remontées par la police, les occupants de ce véhicule qui roulait à tombeau ouvert en sens interdit, étaient tous en état d’ivresse et une bouteille  d’alcool a été retrouvé dans la voiture.

Alors qu’Ibrahima Sory Camara le présumé cerveau de l’accident mortel est activement recherché, la balle se trouve désormais dans le camp du Procureur de la République pour faire toute la lumière dans cette affaire.

A noter que notre confrère Abdoulaye Bah, décédé lundi matin, sera inhumé vendredi à Dinguiraye, sa ville natale.

Un symposium est organisé ce jeudi au Palais du peuple à Conakry pour lui rendre un dernier hommage, avant que la dépouille mortelle ne prenne la direction de Dinguiraye pour son inhumation

.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.