Décès d’un garde de l’UFDG : Cellou Dalein chez Me Cheick Sako pour des explications

Fraîchement rentré de l’étranger, après une tournée qui l’a conduit au Sénégal, puis en Europe, Cellou Dalein Diallo, président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), conduira une délégation de son parti mercredi chez Cheick Sako, ministre guinéen de la Justice Garde et Sceaux. Le leader de l’opposition l’a fait savoir ce mardi au cours d’une conférence de presse.

 

 « Nous avons décidé d’aller demain, nous les députés de l’UFDG, chez le ministre de la justice, pour non seulement demander des explications, mais également pour exprimer notre indignation face à ce qui est arrivé à nos militants. Parce que la justice st devenue, aujourd’hui, l’instrument de répression de l’UFDG dans les mains d’Alpha Condé. Donc, demain matin, l’ensemble des députés de l’UFDG, iront chez le ministre de la justice, pour exprimer nos inquiétudes, exprimer notre indignation face à ce que nous considérons comme l’utilisation de la justice pour déstabiliser l’UFDG. » a annoncé mardi le Chef de file de l’opposition guinéenne, visiblement très touché de la façon dont son garde du corps a trouvé la mort.

S’agissant des autres détenus, dont trois d’entre eux sont également ma         lades, Cellou Dalein Diallo, parle d’une éventuelle évacuation à l’étranger.

 

« Nos avocats vont continuer à demander la mise en liberté provisoire pour tout le groupe, ainsi que l’évacuation des trois grades vers l’étranger pour des soins plus appropriés. Il y a des bonnes volontés qui sont prêtes à nous soutenir financièrement. ».

Alors que l’inhumation est prévue jeudi prochain, au Cimetière de Bambeto, Cellou Dalein est plus que jamais déterminé à exiger des explications aux autorités pour faire toute la lumière dans cette affaire et appelle à des funérailles grandioses.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.